VARAN CARAIBE FAIT SON MOIS DU DOC !

slide-site-960x480-rencontre-film-doc-3-nov-1slide-site-960x480-rencontre-film-doc-4-novslide-site-960x480-rencontre-film-doc-15-novslide-site-960x480-rencontre-film-doc-16-nov-copie

Varan Caraïbe programme 4 soirées de projection / rencontre au Mémorial Acte en ce beau mois de novembre. Anciens stagiaires et cinéastes formateurs seront présents pour vous présenter des films à découvrir ou à revoir :

  1. le 3 novembre 4 films de l’ATELIER GUADELOUPE 2015  en présence des réalisateurs.
  2. le 4 novembre LE PAYS À L’ENVERS de Sylvaine Dampierre en sa présence.
  3. le 15 novembre 4 FILMS DE L’ATELIER VARAN D’AFGHANISTAN en présence de Marie Claude Treilhou, responsable de l’Atelier.
  4. le 16 novembre LA PERMANENCE de Alice Diop en sa présence.
Publicités

Action / Réaction !

 

©Photos Renaud Personnaz

Nouveau passage par le regard expert et le studio de Léna Blou pour notre groupe de stagiaires.

Nous avons pu cette année, développer encore un peu plus le passionnant travail avec Léna. Une première séance en demi groupe a permis aux stagiaires de travailler physiquement  mais aussi de réfléchir à des notions essentielles : l’équilibre, le toucher, le mouvement, la cohésion, bien sûr ; mais aussi le rapport à l’espace et l’acuité du regard, l’anticipation …

Ils ont pu, à travers des exercices adaptés, apprendre à appréhender l’espace, à construire et analyser des formes, à être à l’écoute, à exercer leur regard, à s’adapter aux accidents, à réagir à interagir.

« Pour bien interagir avec l’autre, il faut d’abord prendre conscience de soi-même, et ensuite faire silence pour être pleinement à l’écoute » :  précieux conseil d’une chorégraphe à de futurs cinéastes.

Ces quelques heures passées sur le parquet de Léna sont précieuses, chacun affronte – et apprend à dépasser – ses propres limites.

Artiste et formatrice hors paire, Léna offre aux futurs réalisateurs une expérience décisive. Vivement la semaine prochaine pour la suite de l’expérience !

Danser

Une première réunion d’information s’est tenue à l’AS2 Pole Emploi à Jarry s’est tenue hier en présence de Sylvaine Dampierre, une prochaine aura lieu début juin. Beaucoup de pré inscriptions déjà enregistrées, de premiers entretiens tenus,  mais encore trop peu de dossiers nous sont parvenus.

Les étapes de la candidature pour le stage sont les suivantes :

  • Pré inscription sur le site
  • Envoi du dossier de candidature
  • Entretien avec les formateurs

TOUT EST LÀ

Et le meilleur délai pour faire tout ça?? AU PLUS VITE.

Alors merci de ne plus tarder et de faire tourner l’info autour de vous.

À BIENTÔT !

Toutes nos actualités sont désormais sur notre site !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAPour tout savoir sur nos formations, nos projections, nos actualités, s’inscrire en ligne,  voir nos films et  s’inscrire à notre news letter, il faut aller sur VARANCARAIBE.COM

 

SITE TOUT NOUVEAU -TOUT BEAU !

VARAN CARAIBE A UN NOUVEAU SITE !
Des films, des infos, pour tout voir tout savoir et S’INSCRIRE A NOS FORMATIONS c’est désormais ici que ça se passe !

VARANCARAIBE.COM

CAPTURE D'ÉCRAN SITE

Un lieu unique pour retrouver toutes les activités de Varan Caraïbe, nous contacter, s’inscrire sur nos ateliers, s’inscrire à notre NEWS LETTER,

et surtout une plateforme de diffusion de tous les films réalisés dans les ateliers depuis 2010.

C’est Julie Chetaillle qui nous a concocté ce bel outil, et c’est là désormais que nous nous retrouverons.

Alors n’hésitez pas à visiter, à revenir, à réagir, à vous y inscrire pour ne rien manquer des projets de Varan Caraïbe et des travaux de nos talentueux stagiaires.

A très vite sur nos lignes !!!

LES ECRITURES THEATRALES OUTIL DE CREATION POUR LES ECRITURES DOCUMENTAIRES

CONSULTEZ LE PROGRAMME COMPLET

« Le romancier est fait d’un observateur et d’un expérimentateur ».

Ces mots d’Emile Zola pourraient définir le réalisateur d’un cinéma de l’autonomie, le « cinéma direct ». Dans ses enquêtes, ce cinéaste ne se laisse pas sidérer par la réalité. Dans ses tournages, il ne cesse d’expérimenter des mises en scène du réel.

Cet Atelier d’écriture de deux semaines créé avec Jean-Pierre Sarrazac a pour but de raviver la conception et la pratique de l’écriture cinématographique, dans son sens le plus large, de l’écriture du projet, au tournage, jusque et y compris au montage  et de dégager l’écriture documentaire de cette routine qui consiste à « capter » la réalité.

Au cours de ces dix jours, les participants se verront proposer des exercices quotidiens d’écriture leur permettant d’élaborer une forme brève inédite, un détour pour rendre compte du réel, sans se laisser piéger par ces apparences qu’on prend généralement pour « la réalité ». Dans cet atelier on apprend à se servir d’outils dramaturgiques, ces exercices, associés à des projections de films et à des exercices de tournage, viennent enrichir les perspectives du cinéma documentaire en créant une tension féconde  entre document et fiction.

Il s’agit d’ouvrir des horizons formels, de redonner du jeu à la création de récits. Le groupe de stagiaires explore les possibles de l’écriture et  chacun y trouve sa propre voie, jusqu’à une nouvelle conception de ses projets à venir. Lire la suite

De cases en Kaz dans la sélection Web doc du Mois du Doc 2012!

Nous ne sommes pas peu fiers de figurer  –  en très bonne compagnie –  dans la sélection web doc d’Images en bibliothèques au titre de web documentaire de création. L’occasion de faire connaître plus largement le premier web documentaire guadeloupéen …

• (Re)Voir « De cases en kaz » :

http://decasesenkaz.varancaraibe.com/#/accueil

Film collectif

 » Réalisé par les stagiaires Guadeloupéens d’une formation des Ateliers Varan, ce webdocumentaire est volontairement d’une grande simplicité formelle.

Pendant quatre semaines, neuf stagiaires se sont impliqués dans ce projet commun, avec pour objectif d’y trouver chacun sa propre expression.

Au bout du compte, ils ont conçu ensemble cette exploration sensible et diverse de la Guadeloupe.

« Il nous semble« , disent Sylvaine Dampierre et Ana Maria de Jesus, « que le champ du web documentaire, largement investi par les journalistes et les photographes, représente pour les cinéastes, à la faveur de la démocratisation que représente ce nouveau moyen de diffusion, un large champ d’expérimentation et d’expression.

De même que le documentaire a su lutter en marge du marché, pour continuer à inventer et atteindre son public, contribuant par cette résistance à irriguer les formes du cinéma contemporain, il est encore temps pour les cinéastes d’investir le champ du webdoc pour y renouveler leur langage, leurs modes de narration, porter leur regard sur le monde et atteindre les spectateurs, où qu’ils soient. »

Web docs – Le Mois du Film Documentaire.