AUTOPORTRAIT

Aborder l’intime, c’est ce à quoi notre thème « Tourments d’amour », va immanquablement nous conduire. Au bord de ce grand saut, parler de soi, se livrer, se représenter, nous semblait une étape importante. Nous avons donc demandé aux stagiaires de réaliser un autoportrait dont la matière première devait être une série de plans « Lumière ». En référence aux débuts du cinéma, à ces « vues Lumière » que les opérateurs de 1895 tournaient, développaient et projetaient alors que le cinéma était encore un « art forain », l’exercice consiste à tourner des vues animées de la Guadeloupe d’une quarantaine de secondes qui constituent un autoportrait. Les réalisateurs d’abord et bientôt les monteurs, ont donc du faire preuve d’inventivité pour trouver la forme adéquate, qui expose et protège. Voici donc l’autoportrait qu’Abel a tourné  en ce dimanche d’onde tropicale et qu’il a monté avec Stéphane ce matin…

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s